26.6.08

Chronique de Pathfinder : l'éveil des seigneurs des runes

Monde de Golarion, village de Pointesable. Un groupe de héros en devenir s'est formé.
Composition de la compagnie [Stat Pathfinder rpg alpha 3):
- Silbyl (hf NM Roublard 1 Dex 20 Cha 18 For 8 Sag 8) ;
- Vahera (hf LN Mage-lame 1 For 16 Cha 16) ;
- Salitern (hm CB Prêtre 1 [Desna] Sag 20) ;
- Nalmid (hm (Shoanti) LN Maréchal 1 Cha 18) ;
- Tandara (nf LB Guerrier 1 For 18 Con 20) ;
- Bragor (hm CB Barbare 1 For 20 Con 18 Sag 8 Cha 8 20 pv).

Lors de leur participation au festival du Machaon, dont le summum sera l'inauguration d'un nouveau temple de Desna sur les ruines de l'ancien incendié il y a quelques temps, les personnages ont l'occasion de faire connaissance. La fête bat son plein. Le groupe discute avec nombre de villageois...


Peu avant la tombée de la nuit, alors que le prêtre officiant allait inaugurer le grand temple, quelques cris se font entendre et des silhouettes furtives émergent de plusieurs caches : des gobelins attaquent ! Le plus téméraire se jette sur une pauvre femme...
...mais Bragor le cueille de son Briseterre (sorte de grosse masse).


D'autres gobelins émergent d'un peu partout, se jettant sur les villageois, femmes et enfants compris, égorgeant les chiens, mangeant la nourriture qu'ils voient au passage. Un gobelin se jette même dans un tonneau pour s'y cacher... et s'y noit dans l'eau de pluie qu'il contenait !


Après que le combat se soit déplacé dans une ruelle avoisinante, les héros de retour sur la place principale, peuvent se rendre compte qu'un second groupe de gobelins pyromanes boutent le feu à une charette laissée à proximité du temple et galvanisé par un chantredeguerre gobelin... Le combat s'engage rapidement à l'avantage des héros qui ne laissent presqu'aucune chance aux gobelins.

Le quartier sécurisé, les villageois affluent à nouveau, faisant connaissance avec leurs nouveaux héros. Ceux-ci n'ont pas beaucoup le temps de souffler puisque des cris "à l'aide" leur parviennent rapidement. Un gobelin monté sur un gigantesque chien-gobelin mène une petite troupe à l'assault d'un homme qui s'est réfugié derrière une barrique d'eau. Soudain, le chien de l'homme pousse son dernier soupir sur la lame du chef. Le combat avec les héros s'engagent alors... Le chef se maintient à distance et envoit ses sbires au corps à corps, lardant Bragor de flèches. Celui-ci faiblit rapidement mais ne cède pas. Le combat tourne à la faveur des héros... Au loin dans la ville, d'autres cris résonnent encore...

3 commentaires:

Olosta a dit…

très joli compte-rendu. Les décors sont très réussis.
A quand la suite ?

Anonyme a dit…

SAlut Gramlot,

Où as-tu trouver cette carte absolument géniale ??????? C'est extraordinaire !!!

@+

Lord

Gramlot a dit…

C'est Paizo qui l'édite. Va voir leur boutique en ligne, section Flip map